Projets Walè2018-10-25T14:58:25+02:00

PROJETS WALE

PROJET D’ACQUISITION D’UNE AMBULANCE

Grace à ce projet le centre Médico-Social Walé dispose d’une ambulance qui permet de fournir une meilleure assistance médicale à l’endroit des patients et de réaliser des évacuations d’urgence. Ce matériel est dédié spécialement à l’antenne de Toumbokro qui est située à une trentaine de kilomètre de Yamoussoukro.

Cette ambulance facilitera donc:

  • Le déplacement de l’équipe médicale jusqu’à l’antenne du Centre Médico-Social WALE situé à Toumbokro (Sous-préfecture de Kossou)

  • L’évacuation d’urgence des patients dont l’état le requiert dans des conditions acceptables jusqu’au CHR de Yamoussoukro

  • La réalisation des campagnes médicales dans les villages environnants

Cette acquisition a été possible grâce au financement octroyé au Centre Médico-Social par l’ONG MANOS UNIDAS.

PISCCA (Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs)

L’objectif principal de ce projet est de contribuer au développement social et économique futur de la zone et au renforcement du climat de paix, à travers la promotion et l’autonomisation de la femme en renforçant sa capacité à générer des revenus. Ce qui permettra d’améliorer la couverture sanitaire de la population du village de Toumbokro. Cela se fait spécialement à travers la formation des femmes aux techniques agropastorales (mise en place d’un maraicher et d’un poulailler), à la gestion et à l’entrepreneuriat rural, avec l’appui technique et l’encadrement des formateurs locaux que sont : la Plate Forme des Ecoles Familiales Agricoles de Côte d’Ivoire (PEFACI) et Côte d’Ivoire Entreprises Développement (CIED).

Les ressources générées par ces productions permettront à l’association des femmes de cette zone rurale de renforcer leur leadership.

Les objectifs visés sont :

Premièrement un renforcement de leur couverture médicale et celle des membres de leurs familles respectives : En effet une partie des ressources générées est affectée à la constitution d’une petite micro-assurance santé, rattachée à l’antenne médicale de Toumbokro. Les femmes, leurs enfants et leurs conjoints sont pris en charge de façon adéquate. Deuxième une autre partie des revenus serviront à aider la cantine de l’école primaire du village . La troisième partie servira à alimenter la caisse de l’association des femmes du village.

Les campagnes de sensibilisations et de consultations, les visites médicales, la promotion de la paix et la cohésion sociale constituaient également une partie non moins importante de ce projet.

Ce projet a été entièrement financé par l’Ambassade de France à travers le fonds PISCCA (Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs) en Côte d’Ivoire, pour une durée de 24 mois allant du 1er octobre 2017 au 30 septembre 2019.

GIPUZKOA

AMELIORATION DE LA SANTE DE LA POPULATION EN SITUATION D’EXTREME PAUVRETE, DEFENSE DES PERSONNES VULNERABLES ET AUTNOMINASATION DE LA FEMME RURAL

Le premier volet de ce projet a consisté à l’acquisition d’équipements pour la numérisation de la radiographie et pour l’informatisation du laboratoire dans le but de :

  • Améliorer la couverture sanitaire en fournissant des prestations de qualité qui n’auront pas d’incidence négative sur la santé de la population.

  • Réduire les pertes de temps et les erreurs de manipulation dans le traitement des données médicales.

  • Résoudre les problèmes liés à l’émission de déchets dans l’environnement.

L’autre volet consistait à renforcer les capacités de personnel de santé et de façon spéciale à réduire la vulnérabilité des femmes surtout de celle qui vivent en milieu rural. Il s’agissait donc de :

  • Renforcer les capacités du personnel médical pour obtenir de lui plus de motivation et de compétence dans la délivrance des services.

  • Limiter la vulnérabilité des femmes qui est très accentuée surtout en milieu rural, par des sensibilisations en droit humain, égalité du genre, incluant des actions de lutte contre les abus faits aux femmes et la lutte pour améliorer leur statut dans la société.

Toutes ses actions ont été possibles grâce à la Diputacion foral de Gipuzkoa et Ingenieria para la Cooperacion / Landetzarako Ingeniaritza

FABRE

CONTRIBUTION A L’AUTONOMISATION DE LA FEMME

Ce projet avait pour objet de permettre aux femmes d’avoir une activité génératrice de revenus après avoir reçu une formation aux différents métiers tels : cuisine, commerce, etc. Dix femmes ont donc reçu une formation en gestion et entrepreneuriat. Cette formation a été entièrement financée par la fondation Fabre.

Les bénéficiaires de cette formation ont obtenu des prêts auprès d’une structure de micro finance pour réaliser leurs projets. Ces prêts ont été possible grâce à la constitution d’un fond de garantie auprès de cette structure de micro finance. Ce fond de garantie a été constitué avec l’aide de la fondation Fabre (les femmes n’avaient pas les moyens pour constituer cette garantie).

EDUCATION A L’HYGIENE EN MILIEU SCOLAIRE

Ce projet vise à faire adopter dans les écoles primaires, des comportements favorables à la santé, inculquer un savoir-faire et savoir être. La démarche est éducative et participative.

Pour ce faire 80 enseignants de dix écoles primaires ont bénéficié d’une formation en hygiène en milieu scolaire. Ils ont été par la suite chargés de promouvoir les bonnes habitudes en matière d’hygiène dans leurs classes respectives en vue de faire percevoir l’impact fondamental sur la santé et la survie. Ce sont environ 2000 élèves qui sont les bénéficiaires principaux de ce projet. Pour assurer un environnement sain et propre, les écoles seront équipées de matériel et de produits d’entretien. Des clubs de santé et hygiène, composés d’élèves et d’enseignant seront mis sur pied et ils se chargeront de sensibiliser les autres élèves et de les organiser par groupes pour mener des activités.

Un concours sera institué pour mettre en compétition les dix écoles, à partir donc de ce concours, l’école la plus propre sera récompensée.

La mise en œuvre de ce vaste programme en faveur d’une école saine et propre est à pied d’œuvre grâce au soutien financier de la fondation FABRE.

FONDS NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA

AMELIORATION DE L’ACCUEIL ET DE LA PRISE EN CHARGE MEDICALE DES PATIENTS VIVANT AVEC LE VIH-SIDA

A travers ce projet le Centre Médico-Social Walé vise à améliorer la prise en charge VIH.

Le projet a donc permis d’acquérir un important lot d’équipements notamment un coagulomètre, des climatiseurs et des réactifs de biochimie pour les analyses médicales.

Ces équipements ont permis au Centre de renforcer les activités du laboratoire et de rendre plus confortable l’accueil des patients.

Un grand pas est fait en avant grâce au fonds national de lutte contre le sida(FNLS) qui a bien voulu nous octroyer ce fonds.

NOUS CONTACTER

  • Côte d’Ivoire, Yamousssoukro

  • +225 30 64 33 50 / +225 78 86 95 54

NOS PRESTATIONS

  • Médecine générale

  • Pédiatrie et puériculture

  • Gynécologie et Obstétrique

  • Soins infirmier et mises en observation

  • Laboratoire d’analyses médicales

  • Suivi du VIH & d’autres maladies chroniques

  • Imagerie médicale
  • Santé scolaire et santé en milieu rural